Prose des Vents

Prose des vents
l'Atelier d'écriture de Nathalie

 

Atelier du 03/05/2020

 

les Marchés

 

 

« Il y a tout au long des marchés de Provence
Qui sentent, le matin, la mer et le Midi
Des parfums de fenouil, melons et céleris
Avec dans leur milieu, quelques gosses qui dansent
Voyageur de la nuit, moi qui en ribambelle
Ai franchi des pays que je ne voyais pas
J'ai hâte au point du jour de trouver sur mes pas
Ce monde émerveillé qui rit et s'interpelle
Le matin au marché »
Gilbert Bécaud

« Les marchés de Provence » - extrait

Voir la consigne originale


Depuis des temps immémoriaux, il y a des marchés, partout où il y a une société. Monnaie, troc… du marché aux esclaves au marché aux fleurs, entre marchés parallèles et marchés de dupes, tout se vend, s’achète, se négocie.

  • Posez-vous la question de tout ce qui existe ou existait en terme de marché, en quoi est-ce la géographie et l’Histoire qui conditionnent leur nature…

Voici la proposition d’écriture en deux temps :

  • Faire la description d’un marché particulier, soit de manière très réaliste et objective, soit au contraire avec un décalage, un certain point de vue ou encore un aspect surréaliste … Cette description peut s’inspirer (librement) du « déroulé » de la pièce orchestrale d’Albert Ketelbey dont il est question dans le document d’accompagnement, et dont je ne saurais que trop vous conseiller l’écoute à un moment perdu, maintenant par exemple…

https://www.youtube.com/watch?v=KoRgduOBqag

  • Imaginer ensuite un dialogue de théâtre illustrant une scène de ce marché, mettant en présence un nombre réduit de personnages entre lesquels se joue une recherche, un marchandage, une transaction ou un incident cocasse.

… Alors, marché conclu ?

 

 

Et maintenant, vos textes :
Les voici toujours par ordre :

- Chantal
- Fanny
- Karine - Bonus Photos
- Marine
- Nathalie
- Rosy
- Shalom et encore Shalom (pour rire) et un délire...